Actu longs métrages animés

Discussions générales sur les mangas, dessins-animés, toku, films, ...
Répondre
Avatar du membre
Yupa
Chasseur de Fantômes
Messages : 292
Enregistré le : 21 nov. 2014 22:13

Actu longs métrages animés

Message par Yupa » 04 juin 2018 20:33

Il me semble qu'on peut lancer ce sujet.

Avec des amis (dont Xanatos) j'ai vu en avant-première au Forum des Images de Paris "Mirai, ma petite soeur" de Hosoda Mamoru.
Malgré le grand talent du réalisateur de "Ame et Yuki, les Enfants-Loups" et de "Le Garçon et la Bête", (sur le final duquel j'avais déjà quelques réserves), ce film relève pour moi d'une certaine déception, et je ne puis donc le recommander chaudement lorsqu'il sortira officiellement.
Dans les grandes lignes, il s'agit d'un très petit garçon appelé "Kun", simple terme générique pour "garçon", dans les 4 ans. Il voit arriver de la clinique sa mère avec un bébé, une petite fille qui est sa soeur, Mirai. Or tous les psys le savent, à cet âge un enfant se sent alors cruellement spolié de l'amour exclusif et du pouvoir total qu'il exerçait sur Papa-Maman : trop jeune pour pouvoir rationaliser cela, et trop âgé pour rester dans une vague perception globalisante. Un grand nombre de frères ou soeurs (pas tous !) qui ont 4 ans d'écart débouchent sur une "bataille" qui peut ne jamais tout à fait cesser dans leur vie. Tel est le pitch du film, et c'est bien léger : une cure progressive de la jalousie du bambin, et comme on se doute bien du succès dans un film "familial", il n'y a aucun suspense. Plus gênant, les rages haineuses et cris incessants du gamin alors que les parents ne déméritent en rien finissent à long terme par donner une bonne envie de claque ou de fessée au morveux. Mais comme on ne le sait pas assez, on ne frappe JAMAIS un enfant au Japon, donc il continue quasiment jusqu'à la fin.
Heureusement, le film a aussi ses bons points, et surtout ses passages oniriques, techniquement virtuoses, habilement amenés, parfois humoristiques, parfois poétiques ou dramatiques, avec la bonne idée de la Mirai du futur (nom qui signifie "avenir" justement). La gamine en bébé est adorable, les parents sympathiques malgré les clichés sur eux : le père un maladroit en cuisine et ménage, la mère débordée et énervée...
On doute d'un gros succès du film, avec un gosse-héros aussi peu attachant. Hosoda à force d'explorer le côté éducatif se perd à mon avis dans la pédiatrie. Il n'est plus à la hauteur de Makoto Shinkai, de Keiichi Hara, de Masaaki Yuasa, entre quelques autres.
Nous sommes tous nés ignorants, mais il faut travailler dur pour rester stupide.
(Benjamin Franklin)

routin87
Justicier Masqué
Messages : 664
Enregistré le : 06 févr. 2018 21:02

Message par routin87 » 04 juin 2018 21:09

Claqué des enfants ?
Bon, je n'élève pas des gosses et je n'aurais pas probablement d'enfants, mais jamais je n'aurais envie de claqué ou donné une fessé à un enfant. au pire, je hurle quelque chose m'agace.

Avatar du membre
veggie 11
Prince en exil
Messages : 1025
Enregistré le : 08 févr. 2012 15:14

Message par veggie 11 » 04 juin 2018 21:22

Pareil que routin, je pourrai pas me permettre de donner des claques à un gamin, surtout un gamin qui a surtout besoin d'être rassuré sur sa position de grand-frère - visiblement les parents ont mal préparé l'arrivée de la petite sœur. Avoir envie de donner des claques à un enfant de 4 ans juste parce qu'il est chamboulé par l'arrivée de sa petite sœur... on croit rêver !

Et sinon la pédiatrie c'est les soins qu'on donne à l'enfant, l'éducation on appelle ça de la pédagogie :)
Vous avez connu d'anciens doublages de DA japonais désormais indisponibles en DVD et vous souhaitez témoigner ? Vous pouvez me contacter par MP ou à cette adresse : http://doublagesperdus.canalblog.com/

Avatar du membre
Xanatos
Corsaire de l'Espace
Messages : 2436
Enregistré le : 12 juil. 2004 18:35

Message par Xanatos » 04 juin 2018 21:29

Je partage l'avis de Yupa sur de nombreux points au sujet de Miraï ma petite soeur. Pour ma part, j'ai beaucoup aimé le film, je l'ai trouvé magnifiquement réalisé et animé, très drôle, parfois onirique et poétique...

Toutefois, comme il le souligne, le scénario a un schéma narratif trop mécanique et Kun le héros est très peu attachant, extrêmement capricieux, criard et pleurnichard.

Il n'aurait vraiment pas volé de mériter quelques bonnes baffes pour qu'il arrête de faire l'andouille !

Je confirme que les parents ont mal préparé l'arrivée de la petite au sein de la famille, mais Kun allait parfois beaucoup trop loin dans son comportement (il utilisait ses jouets pour frapper la tête de sa soeur qui avait à peine quelques semaines !).

Je trouve tout de même que c'est un très bon film, mais c'est hélas un long métrage mineur dans la carrière de ce grand réalisateur: on est loin de l'extraordinaire puissance émotionnelle des Enfants Loups Ame et Yuki (où les deux enfants, bien que parfois difficiles, pouvaient aussi se montrer attendrissants et touchants) ou du souffle épique du Garçon et la Bête. Il ne vaut vraiment pas les deux films précédents de Hosoda que je considère comme de purs chefs d'oeuvres.

Je conseille quand même de vous faire votre propre avis et d'aller le voir quand il sortira officiellement en France au cinéma.
Miraï ma petite soeur est un film perfectible, mais néanmoins très bon.

Avatar du membre
veggie 11
Prince en exil
Messages : 1025
Enregistré le : 08 févr. 2012 15:14

Message par veggie 11 » 04 juin 2018 21:30

Donc à la violence (les jouets jetés) on répond par la violence (la gifle) ? :?
Vous avez connu d'anciens doublages de DA japonais désormais indisponibles en DVD et vous souhaitez témoigner ? Vous pouvez me contacter par MP ou à cette adresse : http://doublagesperdus.canalblog.com/

Avatar du membre
Xanatos
Corsaire de l'Espace
Messages : 2436
Enregistré le : 12 juil. 2004 18:35

Message par Xanatos » 04 juin 2018 21:37

Ne va pas croire que je suis un gros sadique Veggie, loin de là. ;)

Il est vrai qu'en général, les hurlements et les punitions envers les sales gosses sont préférables pour dissuader ceux ci de réitérer leurs âneries que de les frapper.

Et si cela peut te rassurer, les parents du film ne se laissaient pas marcher sur les pieds, notamment la mère qui criait avec véhémence contre son rejeton quand il se comportait méchamment envers sa soeur.

Mais j'estime que quand un petit enfant va beaucoup trop loin dans son comportement, il faut utiliser la manière forte, mais vraiment en ultime recours et sans être excessif non plus.

Après, bon, je te rejoins bien sûr sur le fait que la pédagogie est très largement préférable aux châtiments corporels. ;)

Avatar du membre
veggie 11
Prince en exil
Messages : 1025
Enregistré le : 08 févr. 2012 15:14

Message par veggie 11 » 04 juin 2018 21:41

Même les hurlements sont inutiles, il suffit juste d'être ferme, c'est toujours la meilleure solution ^^ (parce que hurler va encourager l'enfant à hurler encore plus fort)

Enfin je verrai bien ce que vaut le film, mais c'est sûr que les critiques ''Ce gamin mériterait une bonne raclée'' ont un peu tendance à me hérisser depuis que ma petite sœur étudie l'éducation de la petite enfance (j'ai donc pas mal de bons conseils :)).
Vous avez connu d'anciens doublages de DA japonais désormais indisponibles en DVD et vous souhaitez témoigner ? Vous pouvez me contacter par MP ou à cette adresse : http://doublagesperdus.canalblog.com/

Avatar du membre
Xanatos
Corsaire de l'Espace
Messages : 2436
Enregistré le : 12 juil. 2004 18:35

Message par Xanatos » 04 juin 2018 21:43

Si tu veux, on aurait peut être mieux fait de dire, "il mériterait d'être sévèrement puni" comme ne plus regarder la télé ou confisquer ses jouets si il continue à mal agir. ;)

Avatar du membre
veggie 11
Prince en exil
Messages : 1025
Enregistré le : 08 févr. 2012 15:14

Message par veggie 11 » 04 juin 2018 21:46

Là je suis d'accord, ce sont des solutions plus efficaces :wink: Je pense que Mamoru Hosoda a voulu pousser à fond le côté ''enfant gâté qui doit changer du jour au lendemain sa place dans la famille'' et forcément comme il n'a que 4 ans son jeune âge lui demande un certain temps avant de changer son comportement (ce n'est pas aussi simple à cet âge). Mais après c'est une question de sensibilité et d'habitude avec les enfants. :)
Vous avez connu d'anciens doublages de DA japonais désormais indisponibles en DVD et vous souhaitez témoigner ? Vous pouvez me contacter par MP ou à cette adresse : http://doublagesperdus.canalblog.com/

Avatar du membre
Yupa
Chasseur de Fantômes
Messages : 292
Enregistré le : 21 nov. 2014 22:13

Message par Yupa » 05 juin 2018 9:14

Attention, je n'ai pas dit qu'à la place des parents je flanquerais une fessée ou une claque à Kun, mais que l'envie virtuelle de le faire vient au spectateur, notamment lorsque le gamin se met à frapper (au moins deux fois) le bébé : dans l'inconscience totale du frère, on se met à trembler pour la petite ! Car le garçon est déjà relativement fort... Et je ne connais aucun parent français qui laisserait Kun hurler sans arrêt aux oreilles de ses deux parents alors qu'ils sont occupés à changer la couche de Mirai.
Bref, il faut que tu voies le film Veggie, je pense que tu comprendras notre peu d'empathie pour Kun (Sharbett était même plus dure que Xanatos et moi). Ceci dit, le film reste fait par un virtuose de l'animation.
Ce qui me rappelle un débat un peu analogue sur le non-interventionnisme de la mère dans un autre film de Hosoda (Ame et Yuki).
Anecdote : j'étais au Japon avec ma femme Yuki chez une de ses deux plus proches amies, Mi et Masami (ça ne s'invente pas, et me donnait l'occasion de blagues : "Mi et Masami sont dans un bateau, Mi tombe à l'eau..."Mouarf). Kenta, le fils de Mi était là, et de l'âge de Kun. Précédemment il avait, à ma stupéfaction, ravagé et noirci au feutre tout le bas des panneaux cartonnés coulissants du salon. Mi nous offrit en friandise d'apéritif... un camembert en portions, probable hommage à mon origine française. Kenta vint alors et planta son doigt soigneusement dans chaque portion ! Je ne pus me retenir de dire à Mi et à son mari qui protestaient mollement qu'en France Kenta aurait pris une gifle dés la première portion. Le mari me répondit : "Ah bon ? Peut-être qu'on devrait le faire aussi chez nous".
Yuki m'expliqua ensuite qu'au Japon c'était impensable...

Avatar du membre
Xanatos
Corsaire de l'Espace
Messages : 2436
Enregistré le : 12 juil. 2004 18:35

Message par Xanatos » 05 juin 2018 13:44

Je viens d'apprendre que Miraï ma petite soeur sortira officiellement en France au cinéma le mercredi 26 décembre 2018. Donc, les membres du forum n'ayant pas pu le voir en avant première au festival de Cannes ou au cinéma UGC les Halles pourront le découvrir sur grand écran à ce moment là, en espérant qu'il bénéficie d'une bonne distribution et qu'il sorte aussi dans d'autres pays francophones comme la Suisse et la Belgique !

Avatar du membre
veggie 11
Prince en exil
Messages : 1025
Enregistré le : 08 févr. 2012 15:14

Message par veggie 11 » 05 juin 2018 15:54

Je ne pense pas que je verrai le film avant sa sortie DVD vu que je n'habite pas près d'une grande ville, mais de toute manière je l'achèterai. Il y a si peu de séries intéressantes qui sortent à l'heure actuelle qu'un nouveau film d'animation c'est un peu le dessert du fan d'anime ! ^^
Vous avez connu d'anciens doublages de DA japonais désormais indisponibles en DVD et vous souhaitez témoigner ? Vous pouvez me contacter par MP ou à cette adresse : http://doublagesperdus.canalblog.com/

Avatar du membre
Yupa
Chasseur de Fantômes
Messages : 292
Enregistré le : 21 nov. 2014 22:13

Message par Yupa » 06 juin 2018 17:56

Un autre long métrage animé, tout récemment sorti en DVD :

My Little Pony, le film.

De même que la série TV, qui en est à la saison 8 je crois, le film est beaucoup moins puéril qu'on pourrait le croire au vu des mignonnes ponettes qui en sont les héroïnes. Une grande fête où règne la joie et l'humour est organisée par celles-ci à Canterlot. Mais voilà que débarque l'armée du terrible roi Storm, qui veut s'emparer des forces magiques d'Equestria et pétrifie Célestia et Luna. Twilight et ses 5 amies (+ Spike) vont devoir se lancer dans une quête dangereuse à travers les quatre éléments pour trouver du secours. Ce ne sera pas sans difficultés, dont certaines sont psychologiques et éthiques, et c'est bien ce qui fait la grande qualité de "My Little Pony" !
A voir et à soutenir !

Avatar du membre
Xanatos
Corsaire de l'Espace
Messages : 2436
Enregistré le : 12 juil. 2004 18:35

Message par Xanatos » 07 juin 2018 11:37

Oui tout à fait, la série en est actuellement à la saison 8. ;)

D'ailleurs, celle ci tient compte des évènements narrés dans le long métrage et des personnages majeurs comme la fascinante Tempest Shadow y sont évoqués. :)

J'abonde dans ton sens en tout cas, c'est un excellent film, magnifiquement réalisé et animé et qui bénéficie d'une histoire classique mais bien construite et riche en péripéties, humour, action et émotion. :)

Et puis l'édition DVD comme Blu-Ray sont de grande qualité, tant pour l'image et le son qui sont impeccables que pour les bonus qui sont passionnants, notamment le making of. :)

2017 a été riche en long métrages d'animation de très grande qualité et ce My Little Pony le film en fait partie. :)

C'est une excellente idée d'avoir crée ce topic Yupa, ainsi nous pourrons y parler des films d'animation, actuels comme plus anciens qui nous ont marqué. :)

Je compte d'ailleurs prochainement parler ici de deux films qui m'ont beaucoup plu: un actuel qui est toujours à l'affiche au cinéma en ce moment, en l'occurrence Mutafukaz et un autre qui est un grand classique de l'Animation Américaine cinématographique: Le Prince d'Egypte que j'ai éprouvé un immense plaisir à revoir récemment. ;)

Avatar du membre
Xanatos
Corsaire de l'Espace
Messages : 2436
Enregistré le : 12 juil. 2004 18:35

Message par Xanatos » 08 juin 2018 10:36

Image

Le Prince d'Egypte

Je me suis revu le week end dernier sur Netflix ce grand classique des studios Dreamworks. Cela faisait plus de 15 ans que je n'avais plus revu ce film, je l'avais d'abord découvert au cinéma en 1998 (20 ans déjà...) puis revu et enregistré en VHS sur Canal +.

Force est de constater que ce premier long métrage d'animation traditionnelle des studios Dreamworks demeure encore à ce jour et à mon humble avis le plus grand chef d'oeuvre de celui ci et il n'a pas pris une ride.

On sent en tout cas qu'un budget colossal, pour ne pas dire "pharaonique"( ;) ) , a été attribué à ce film et le résultat saute aux yeux.

Le character design est magnifique, l'animation est d'une fluidité sidérante et les décors ainsi que les arrière plans sont très détaillés et d'une grande profondeur.

Mais ce qui frappe surtout dans ce long métrage, c'est l'émotion omniprésente qui en émane, touchant directement le coeur du spectateur.

Si Moïse adolescent est très insouciant et accorde peu d'importance aux conséquences des bourdes qu'il commet, dès lors qu'il apprend le secret de ses origines, il change du tout au tout et son évolution psychologique est parfaitement bien menée.

Il y a un effet de style qui m'a épaté c'est quand il découvre avec effroi le génocide perpétré par son père adoptif Séthi 1er via les hiéroglyphes: le résultat visuel est original, de toute beauté et glace le sang...

On le voit ensuite réaliser enfin la souffrance qui accable ses compatriotes et l'injustice dont ils sont victimes et il s'impliquera par la suite fortement dans la libération de ceux ci afin qu'ils ne subissent plus cet esclavage qui les oppriment.

Néanmoins, un des éléments que j'ai le plus aimé est la relation fraternelle entre Moïse et son "frère" Ramsès.

Chacun des deux hommes sont fidèles aux principes et à leurs convictions: l'un veut perpétuer dignement l'héritage légué par son père le précédent Pharaon, l'autre souhaite ardemment que son frère délivre son peuple.

Et pourtant, ils tiennent toujours énormément l'un à l'autre, Ramsès et Moïse s'aiment et ne se haïssent pas. Il y a une scène assez touchante où ils se remémorent avec nostalgie et émotion leur jeunesse insouciante et leurs moments de bonheur communs...

Et tous deux seront confrontés à des cruels dilemmes pour concrétiser leurs objectifs, ce qui fait que l'on éprouve de l'empathie et de la compassion pour eux.

J'ai vraiment beaucoup aimé le portait psychologique nuancé de chacun des deux protagonistes.

Ajoutons à cela les somptueuses musiques de Hans Zimmer et les belles chanson qui subliment le film.

Les effets spéciaux quant à eux n'ont rien perdu de leur efficacité: le passage célèbre où Moïse ouvre la mer en deux demeure toujours aussi spectaculaire et n'a rien perdu de sa superbe.


En bref,
Le Prince d'Egypte est d'après moi l'un des plus beaux films d'animation du XXe siècle. Il est étonnant et désolant de constater que ce long métrage majeur, qui avait remporté un franc succès tant aux Etats Unis qu'en France, ait depuis sombré dans l'oubli du grand public.

Je vous invite toutefois à le découvrir et le redécouvrir, tant il est exceptionnel et envoûtant. :)

Je pense d'ailleurs le racheter incessamment sous peu en Blu-Ray. Pour ma part, c'est mon film d'animation traditionnelle favori de Dreamworks avec l'excellent et hilarant La Route d'Eldorado.

Et encore bravo à Mauser91 qui a réalisé une excellente fiche sur ce film, à la fois passionnante et très informative. ;)

Avatar du membre
Yupa
Chasseur de Fantômes
Messages : 292
Enregistré le : 21 nov. 2014 22:13

Message par Yupa » 16 juin 2018 20:58

Si vraiment ce film Dreamworks réussit à se détacher du grand classique live "Les Dix Commandements", je ferai peut-être l'effort de le voir, Xan'.
Mais cela me paraît une gageure.
Ce qui pourrait être original comme tu le précises, ce serait de ne placer aucune jalousie ou haine entre Moïse et son frère adoptif le jeune pharaon, tous deux simplement entraînés sur une pente de lutte fatale...

Avatar du membre
Yupa
Chasseur de Fantômes
Messages : 292
Enregistré le : 21 nov. 2014 22:13

Message par Yupa » 16 juin 2018 23:12

Ce qu'on attend maintenant, c'est la sortie en DVD de Marie et la fleur de la sorcière, un film honorable avec maints clins d'oeil vers les classiques du studio Ghibli.

Avatar du membre
O.M.A.R.
Joyeux Loufoque
Messages : 128
Enregistré le : 09 juin 2018 14:40

Message par O.M.A.R. » 17 juin 2018 16:23

Yupa a écrit :Si vraiment ce film Dreamworks réussit à se détacher du grand classique live "Les Dix Commandements", je ferai peut-être l'effort de le voir, Xan'.
Mais cela me paraît une gageure.
Ce qui pourrait être original comme tu le précises, ce serait de ne placer aucune jalousie ou haine entre Moïse et son frère adoptif le jeune pharaon, tous deux simplement entraînés sur une pente de lutte fatale...
C'est effectivement l'un des intérêt du film, la relation entre Moïse et Ramsès est vraiment bien foutu. je dirais en fait que ce film d'animation dégage plus d'humanité que le film de Demil qui lui est plus dans le solennel.
la chaîne de O.M.A.R. ou je parle entre autre d'animé méconnu.

https://www.youtube.com/channel/UC-RsCW ... 4BjAcItDHw

Avatar du membre
Yupa
Chasseur de Fantômes
Messages : 292
Enregistré le : 21 nov. 2014 22:13

Message par Yupa » 18 juin 2018 20:25

Merci de l'avis, O.M.A.R., il confirme celui de Xanatos, et donc je vais me le procurer incessamment ! Il est très probable en effet que le poids du vieux classique de Cecil B. De Mille ("Cecil Billet de Mille" comme l'appelait Cocteau) ait beaucoup nui à la réputation d'un très bon long métrage animé sur le même sujet.

Avatar du membre
Yupa
Chasseur de Fantômes
Messages : 292
Enregistré le : 21 nov. 2014 22:13

Message par Yupa » 22 juin 2018 20:20

Hé bien, voilà, je l'ai trouvé à 7 euros et visionné Le Prince d'Egypte.
Je rejoins pleinement l'avis chaleureux de Xanatos et OMAR, et je complimente Mauser91 pour sa fiche, excellente.
Il y avait tout à craindre, et c'est pourtant un formidable film animé !
Le design des personnages est infiniment plus convaincant que bien des adaptations "Egypte antique", ainsi que les nombreuses références artistiques, solidement documentées. Le travail visuel est d'enfer, sur tous les points !
Je suis plus mitigé sur les chansons et la musique (qui pourtant a obtenu un Oscar je crois), mais bon...
D'après Mauser91 il y a eu 600 experts consultés sur le côté "religion", et de fait heureusement, il n'y en a pas ! Sauf quelques rares allusions à une vague entité divine pour plaire à tout le monde (j'ironise un peu).
Surtout, comme tu le remarques OMAR, c'est la dimension profondément humaine qui est là.
Bien sûr il faut quand même admettre le pitch, comme dans trouze histoires célèbres, à savoir le récit biblique de l'Exode, qui ne repose sur aucune preuve archéologique ni aucune date réelle.
Ce qui compte c'est une réussite de récit et d'assez fine psychologie qui en 1998 mettait Dreamworks bien au-dessus de Disney !
Je reparlerai ailleurs du film.

Si certains l'ont vu, en actu longs métrages, ça vaut quoi, Tad et le secret du Roi Midas ?
Nous sommes tous nés ignorants, mais il faut travailler dur pour rester stupide.
(Benjamin Franklin)

Avatar du membre
O.M.A.R.
Joyeux Loufoque
Messages : 128
Enregistré le : 09 juin 2018 14:40

Message par O.M.A.R. » 22 juin 2018 23:02

Bien sûr il faut quand même admettre le pitch, comme dans trouze histoires célèbres, à savoir le récit biblique de l'Exode, qui ne repose sur aucune preuve archéologique ni aucune date réelle.
perso ça fait longtemps que je ne prend plus les films biblique comme des reconstitution historique mais comme des adaptation de célèbre légende/conte comme les chevalier de la table ronde, Cendrillon, le chat botté etc...
la chaîne de O.M.A.R. ou je parle entre autre d'animé méconnu.

https://www.youtube.com/channel/UC-RsCW ... 4BjAcItDHw

Avatar du membre
Xanatos
Corsaire de l'Espace
Messages : 2436
Enregistré le : 12 juil. 2004 18:35

Message par Xanatos » 23 juin 2018 6:57

Ah, je suis vraiment très content que Le Prince d'Egypte t'ait autant plu mon cher Yupa ! :D Et je suis ravi que ma critique élogieuse t'ait donné envie de voir ce joyau de l'animation mondiale ! :wink:

En effet, comme tu le soulignes, le film est techniquement époustouflant, le soin accordé aux mouvements des personnages et à leurs expressions faciales est tout simplement bluffant. Et, effectivement, la psychologie des protagonistes est très fouillé, on est très éloigné du manichéisme de la plupart des films d'animation de Disney.

Au sujet de cet "ailleurs" où tu parles de ce film, je t'y répondrai ce dimanche Yupa. ;)

Et comme le souligne avec justesse O.M.A.R, le film est empreint d'humanité et véhicule beaucoup d'émotion.

Avatar du membre
veggie 11
Prince en exil
Messages : 1025
Enregistré le : 08 févr. 2012 15:14

Message par veggie 11 » 23 juin 2018 8:48

O.M.A.R. a écrit :
Bien sûr il faut quand même admettre le pitch, comme dans trouze histoires célèbres, à savoir le récit biblique de l'Exode, qui ne repose sur aucune preuve archéologique ni aucune date réelle.
perso ça fait longtemps que je ne prend plus les films biblique comme des reconstitution historique mais comme des adaptation de célèbre légende/conte comme les chevalier de la table ronde, Cendrillon, le chat botté etc...
D'autant que pas mal de ces récits bibliques sont en fait des reprises d'anciens mythes ou légendes (comme le mythe de Gilgamesh) orientaux et si certains événements historiques ont pu influencer l'Ancien Testament (ne serait-ce que par l'apparition de peuplades citées dont l'archéologie confirme leur existence et les conflits religieux entre ces derniers et les Hébreux), ces textes restent essentiellement spirituels.
Vous avez connu d'anciens doublages de DA japonais désormais indisponibles en DVD et vous souhaitez témoigner ? Vous pouvez me contacter par MP ou à cette adresse : http://doublagesperdus.canalblog.com/

Avatar du membre
Yupa
Chasseur de Fantômes
Messages : 292
Enregistré le : 21 nov. 2014 22:13

Message par Yupa » 25 juin 2018 20:08

Comme tu l'évoques, Veggie, la bible d'un côté rapporte certainement certains faits venus de l'Histoire, mais aussi d'autres qui se retrouvent dans maintes légendes, contes, fantasmes. Ainsi de la vie de Gilgamesh, abandonné au monde sauvage, comme Romulus, ou Sargon d'Akkad, ou Cyrus. Sargon raconte lui-même dans un texte qu'une vestale sacrée du Grand Temple l'avait abandonné, dans un panier rendu étanche, aux eaux de l'Euphrate, mais qu'il fut recueilli par un humble puiseur d'eau. Plus tard il se fit reconnaître et devint roi de Babylone. Comme Freud le remarque, dans ces nombreux récits la famille adoptante et "sans valeur" est la vraie, et la famille d'origine "noble" est imaginaire. Tous ces grands meneurs d'hommes étant probablement en fait des aventuriers sortis de rien, du néant, du mystère. Pour Freud, Moïse est dans le même cas, mais du point de vue judaïque, c'est son origine cachée juive qui le décore et l'ennoblit, et la famille adoptante, bien que royale, est "sans valeur" religieuse. Or selon le schéma récurrent, c'est celle-ci la vraie. Donc Moïse était bel et bien un prince d'Egypte, dit-il, d'ailleurs son nom lui-même n'est pas hébreu mais égyptien !
En tout cas ce film est à admirer pour l'image et le récit très habiles !

Avatar du membre
Yupa
Chasseur de Fantômes
Messages : 292
Enregistré le : 21 nov. 2014 22:13

Message par Yupa » 30 juin 2018 9:23

Pour revenir au sujet du topic :
Les Indestructibles 2 nous arrivent très prochainement. Avec Brad Bird à la réalisation, ça devrait être du bon travail !

Des membres de PJ auraient-ils vu Léo et les Extra-terrestres ? On peut penser la cible plus puérile, mais je ne me suis pas informé...

Répondre