MAJ des fiches en ligne [RESERVE AU STAFF]

Une erreur sur un titre ? Des infos à ajouter ? C'est ici qu'on en discute.
Répondre
Avatar du membre
Captain Jack
Visiteur du Mercredi
Messages : 3104
Enregistré le : 18 janv. 2004 4:33

Re: MAJ des fiches en ligne [RESERVE AU STAFF]

Message par Captain Jack » 13 juil. 2021 12:23

Petit ajout de la date de diffusion sur AB1 pour les belles OAV de Yugen Kaisha.

Avatar du membre
mauser91
Prince en exil
Messages : 1155
Enregistré le : 29 mars 2010 20:21

Re: MAJ des fiches en ligne [RESERVE AU STAFF]

Message par mauser91 » 25 juil. 2021 19:22

Looney Tunes Show : Ajout d'un personnage pour Guillaume Lebon et changement de voix pour Petunia Pig (après vérification, il s'agissait en fait de Caroline Combes et non de Jeanne Savary).

Gwen, le livre des sables : Ajouts de commentaires concernant la production du film et sa sortie.
Il n'y a pas d'age pour regarder des dessin-animés.

Avatar du membre
mauser91
Prince en exil
Messages : 1155
Enregistré le : 29 mars 2010 20:21

Re: MAJ des fiches en ligne [RESERVE AU STAFF]

Message par mauser91 » 27 juil. 2021 17:17

GROSSE mise-à-jour de la partie doublage du film Anne et Andy, dont de plus amples informations ont étés retrouvés par Rémi et Greg du blog Filmsperdu (bravo à eux).
Il n'y a pas d'age pour regarder des dessin-animés.

Avatar du membre
Aude
Fraggle Déjanté
Messages : 36
Enregistré le : 23 avr. 2021 10:46

Re: MAJ des fiches en ligne [RESERVE AU STAFF]

Message par Aude » 02 sept. 2021 15:11

Coucou,
Dans la partie doublage de GO :

Ce serait apparemment Sophie Frison qui double Gabriel Garcia mais ça reste à confirmer car la comédienne ne double pas Rosie dans le film mais Gabi a pourtant la même voix que dans la série
Aurélien Ringelheim double Giris dans Inazuma Eleven GO Chrono Stone (soit la 2eme saison de GO)
Stéphane Flamand double Mehr

Dans la partie doublage d'Ares :

Ce n'est pas Jean-Marc Amé qui est la 1ère voix de Shawn et Nathan ainsi que la 2ème voix d'Acker Reese, il s'agit plutôt d'Yvan Reekmans
A noter qu'Acker Reese est doublé par Grégory Praet dans l'épisode 11
Dans les épisodes que j'ai revu, la voix qu'à Jude ne ressemblait pas celle de Maxime Van Santfoort (à vérifier cependant)
David Manet ne double pas Joseph King dans l'épisode 8
Ce serait Arnaud Crèvecœur qui remplace Jean Marc Amé sur Samford
Sébastien Hébrant n'est que la 2ème voix de Leif Bolt
Yu Nishinoya est le meilleur personnage qui existe :oops:

Avatar du membre
Captain Jack
Visiteur du Mercredi
Messages : 3104
Enregistré le : 18 janv. 2004 4:33

Re: MAJ des fiches en ligne [RESERVE AU STAFF]

Message par Captain Jack » 03 sept. 2021 18:46

J'ai ajouté les noms des artistes ayant prêté leur voix pour La Souris du père Noël http://www.planete-jeunesse.com/fiche-3 ... -noel.html

Avatar du membre
Captain Jack
Visiteur du Mercredi
Messages : 3104
Enregistré le : 18 janv. 2004 4:33

Charlotte

Message par Captain Jack » 06 sept. 2021 14:01

Pour la fiche de la série Charlotte http://www.planete-jeunesse.com/fiche-1 ... lotte.html j'ai retouché le court synopsis (de 5 lignes) qui n'était pas très bien résumé. J'ai également ajouté de nombreux commentaires (aux 4 lignes déjà présentes) et ajouté sa diffusion en streaming. C'est donc presque une nouvelle fiche.

J'ai donc remplacé ces anciens synopsis et commentaires :
Synopsis

Charlotte a été élevée par son père, un ancien noble français, et vit maintenant dans un ranch au Québec entourée de tous ses amis qui l'adorent. Bien que sans mère, Charlotte sera heureuse jusqu'à ses 12 ans, âge où elle recevra une lettre de sa "mère" qui était censée être morte. Son père vient à mourir et la mère de Charlotte lui demander de vivre avec elle. Entre-temps la jeune fille rencontre un étrange garçon, "le chevalier". Ce sera seulement le commencement de nombre d'incidents déchirants dans sa vie. Mais grâce à sa nature optimiste, Charlotte viendra à bout de toutes les difficultés.

Commentaires

Suite au succès de Candy, la Nippon Animation décide de se lancer dans le genre "shôjô", avec tout d'abord Charlotte, qui est une œuvre originale du studio (et non une adaptation de roman) puis une série adaptée d'un manga, Marc et Marie. Malheureusement, la confrontation frontale avec des animés de robots empêchera ces deux séries d'avoir un gros succès au Japon. En Europe, Charlotte a par contre assez bien marché.
Par ces nouveaux synopsis et commentaires :
Synopsis

Charlotte est une jeune fille de 11 ans vivant dans un ranch, au Québec (province française du Canada). C'est son père qui l'élève seule : c'est un ancien noble français qui a voulu fuir sa position sociale en s'installant en ce lieu dont un océan le sépare de son passé. Charlotte vit ainsi heureuse entourée de tous ses amis qui l'adorent – quelques enfants et Quentin, un adolescent – et des animaux du ranch de son père, vaches et moutons, dont elle s'occupe activement.
<br/><br/>
Bien qu'orpheline de mère, et alors qu'elle fête son anniversaire pour ses 12 ans et ce avec son père, celui-ci reçoit une lettre de la mère de Charlotte qu'il croyait être morte peu après qu'il eut quitté la France avec son enfant qui n'était encore qu'un bébé. Dans ce courrier, cette mère – qui n'est pour Charlotte qu'une inconnue et dont les sentiments se troublent entre joie et méfiance – annonce son arrivée à Québec. Hélas, alors que le père de Charlotte part pour accueillir son épouse au port, il ne noie en voulant porter secours au navire qui s'est échoué à cause de la tempête qui sévissait. Comme de nombreux passagers, la mère de Charlotte est elle aussi portée disparue.
<br/><br/>
Suite à ces terribles évènements, la jeune fille rencontre un jeune homme auréolé de quelques mystères qui se fait appeler le Chevalier. Celui-ci lui apprend qu'il est un ami de sa mère et lui promet de tout faire pour la retrouver si elle a survécu à cet accident. Pour Charlotte, c'est le commencement de nombre d'incidents déchirants qui vont nourrir son adolescence mais également nombre de belles rencontres. Aussi, grâce à sa nature optimiste, et malgré le désespoir qui souvent l'affectera, Charlotte viendra à bout de toutes les difficultés.

Commentaires

Suite au succès de <a href='http://www.planete-jeunesse.com/fiche-35-candy.html' target='_blank'><i>Candy</i></a> de la Tôei, la Nippon Animation décide de se lancer dans le genre <i>shôjo</i>, avec tout d'abord <i>Charlotte</i>, qui est une œuvre originale du studio (et non une adaptation d'un roman ou d'un manga), puis l'année suivante une série adaptée d'un manga, <a href='http://www.planete-jeunesse.com/fiche-8 ... marie.html' target='_blank'><i>Marc et Marie</i></a>. Malheureusement, la confrontation frontale avec des animés de robots empêchera ces deux séries d'avoir un grand succès au Japon. En Europe, <i>Charlotte</i> aura rencontré un accueil un peu plus important même si la série a été moins exposée que celles issues du fameux programme adaptant des oeuvres littéraires occidentales pour la jeunesse « Sekai Meisaku Gekijô » de la Nippon Animation.<br/>
Précisons tout de même que cette série n'est pas un <i>shôjo</i> comme <i>Candy</i> où la romance est très présente puisque ce n'est quasiment qu'au dernier épisode que seront mis quelque peu en relief certains sentiments de Charlotte envers le Chevalier, et ce, sans clairement les exprimer.
<br/><br/>
Bien qu'aucune date ne soit donnée et si l'on s'en réfère à ce que l'on voit, l'histoire de cette série se déroule au début du XXème siècle, au Québec, et de fait il est à noter une incohérence. On peut ainsi voir dans le 10ème épisode plusieurs références à cette province du Canada, notamment lors de la Fête de la neige (ou Carnaval de Québec) où est présent Bonhomme Carnaval (à ne pas confondre avec Monsieur Carnaval que l'on brûle en France). Hors, ce personnage, qui emprunte de sa plastique à celle d'un bonhomme de neige, a été créé en 1954, donc il ne devrait pas apparaître dans cette série dont l'action se situe quelques années avant la Première Guerre mondiale (on peut y voir une seule voiture de type Ford T avec un démarrage à la manivelle dans le 27ème et 28ème épisode, celle-ci appartenant à un docteur). A propos encore du Festival de la neige de Québec mis en images dans cette aventure, il rappelait probablement aux jeunes téléspectateurs japonais celui de Sapporo, le Yuki Matsuri créé en 1950, ce dernier ayant été notamment le lieu d'action du 16ème épisode de <a href='http://www.planete-jeunesse.com/fiche-223-patlabor.html' target='_blank'><i>Patlabor</i></a>.
<br/><br/>
Notons également que les images du générique français sont plus que différentes des génériques de début et de fin japonais. En effet, si ces derniers sont composés de magnifiques dessins originaux, le générique français reprend lui des scènes issues de quelques épisodes de la série. Mais la différence est également dans les sujets représentés car si dans les génériques japonais ont ne voit nullement la mère de Charlotte, il n'en est pas de même dans le générique français où elle est très présente. Or, la première moitié de la série repose sur l'absence de cette mère inconnue que Charlotte croyait morte et qu'elle rencontrera pour la première fois dans le 15ème et 16ème épisode de la série. Il est ainsi quelque peu regrettable que le développement de l'intrigue – reposant sur le maintient du suspens quant à savoir si Charlotte retrouvera sa mère – est de fait dévoilé dès le début de l'histoire au travers du générique, même si l'enfant peut faire abstraction de ce dernier quand il est plongé dans cette aventure (la série fut diffusée en 1980 en Italie et si le générique italien utilise lui aussi des scènes issues de quelques épisodes de la série, la mère de Charlotte y est absente comme dans les génériques originaux).
<br/><br/>
A propos encore du 15ème épisode, il débute sur une scène où l'on découvre brusquement, et pour la première fois, la mère de Charlotte. Celle-ci a été retrouvée par le Chevalier, un ami de cette dernière qui a aidé Charlotte lorsqu'elle a perdu son père et alors qu'elle croyait également avoir perdu à tout jamais sa mère. Cette entrée du personnage dans cette histoire arrive ainsi sans aucune once de préparation même si précédemment le Chevalier avait dit à Charlotte qu'il avait retrouvé sa mère.
<br/><br/>
Sur un scénario de Shun'Ichi Yukimuro qui alors oeuvrait également sur celui de <a href='http://www.planete-jeunesse.com/fiche-35-candy.html' target='_blank'><i>Candy</i></a> pour la Tôei et dont on retrouve quelques éléments similaires, l'aventure de Charlotte offre de nombreux rebondissements, ceux-ci étant amenés parfois de manière assez abruptes. De même certains dialogues ou certaines idées scénaristiques peuvent surprendre... La dramatisation est de fait accentuée plus que de coutume même si il était courant dans l'animation japonaise d'alors d'avoir recours à une telle action pour toucher encore un peu plus à l'émotion qui en résulte et permettre une plus intense conclusion à l'histoire. Aussi, bien qu'étant un <i>shôjo</i> classique comme évoqué plus haut, cette série originale touche également à cette littérature de l'enfance malheureuse que la Nippon Animation aura traitée au travers des séries « Sekai Meisaku Gekijô » comme avec <a href='http://www.planete-jeunesse.com/fiche-2 ... sarah.html' target='_blank'><i>Princesse Sarah</i></a>, <a href='http://www.planete-jeunesse.com/fiche-2 ... yanna.html' target='_blank'><i>Polyanna</i></a> ou encore <a href='http://www.planete-jeunesse.com/fiche-2 ... -lord.html' target='_blank'><i>Le Petit Lord</i></a>, cette dernière oeuvre précitée présentant quelques points en commun avec <i>Charlotte</i>, notamment avec le personnage du grand-père.
<br/><br/>
Deux plus tard, la Nippon Animation retournera au Canada, sur l'Île-du-Prince-Edouard (province située près du Québec, à l'Est) avec <a href='http://www.planete-jeunesse.com/fiche-1 ... verts.html' target='_blank'><i>Anne... la maison aux pignons verts</i></a> d'Isao Takahata. Notons encore que la série <i>Charlotte</i> se déroule également en France, du 13ème au 19ème épisode, où la jeune enfant rencontre son grand-père pour la première fois, celui-ci désirant élever sa petite fille comme il se doit dans la noblesse. Evidemment, Charlotte ne pourra que peu supporter cela, elle qui a toujours vécu près de la nature et des animaux du ranch de son père.
<br/><br/>
Malgré quelques défauts au travers de certaines scènes animées sans éclats, et certains développements scénaristiques inattendus pouvant prêter à quelques réflexions, cette série aura tout de même réussi à captiver le jeune public de par une certaine originalité de sa conception narrative. Le caractère du personnage féminin principal, courageux, déterminé et volontaire face à l'adversité et la fatalité, aura su de même séduire les jeunes esprits. La toute fin des aventures de Charlotte – dont les épreuves qu'elle a dû braver l'auront fait grandir (le malheur se devant d'être aussi une source au bonheur) – laisse à entendre avec justesse quelques mots faisant le pont entre l'enfance et l'adolescence et le passage à l'âge adulte.
Modifié en dernier par Captain Jack le 17 sept. 2021 13:56, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Captain Jack
Visiteur du Mercredi
Messages : 3104
Enregistré le : 18 janv. 2004 4:33

Hé Arnold !

Message par Captain Jack » 17 sept. 2021 13:53

Hé Arnold ! http://www.planete-jeunesse.com/fiche-65-he-arnold.html

Comme pour la fiche de la série Charlotte la semaine dernière, je viens de retoucher celle de Hé Arnold ! en développant beaucoup plus le synopsis et les commentaires qui étaient plutôt courts. C'est donc presque encore une nouvelle fiche.

J'ai donc remplacé ces anciens synopis et commentaires très peu développés rédigés en 2003 :
Ancien synopsis

Les aventures d'une bande de gamins, dont les héros sont Arnold (toujours prêt à aider son prochain, l'ami de tout le monde) et son meilleur ami Gérald.
Chaque épisode met en scène une nouvelle aventure assez décalée et amusante pour nos héros. Ils ont régulièrement fort à faire avec '’odieuse Helga, une fille de leur âge, détestable, mais qui s’avère en fait être amoureuse de Arnold !
Il y aura toujours une bonne leçon à retenir de ces péripéties !

Anciens commentaires

Cette série au ton souvent direct et drôle sans jamais être grossier ou vulgaire (ce qui permet à la série de rester ciblée tous publics, à l'inverse peut-être des Simpson, dans un genre un peu similaire) est assez savoureuse et reste un divertissement agréable, bourré de personnages sympathiques qui peuplent l'univers mouvementé d'Arnold (Harold - le mauvais élève -, Phoebe - l'amie naïve d'Helga -, Mr Simon - le professeur dépressif - ou encore le grand-père... tous offrent des épisodes ou moments savoureux !).
Arnold a été créé pour une bande dessinée par Craig Bartlett en 1986. Un dessin animé frais et drôle, servi par un très bon doublage français. On l'aura énormément vu pendant plusieurs années dans la case TF! Jeunesse à la fin des années 90 jusqu'en 2004 (et sporadiquement en 2006/2007).
Par ces nouveaux synopsis et commentaires que je viens d'écrire en essayant d'être le plus complet et précis possible sur ce petit univers, sans trop être trop long (tout en incorporant/transformant les anciens synopsis et commentaires).
Synopsis

Arnold – Shortman de son patronyme – est un jeune garçon âgé de neuf années en 1996 (date que l'on peut estimer puisqu'étant celle du lancement de la série). Il habite dans une pension de famille tenue par ses grands-parents – Phil et Gertie (surnommée Pookie) – dans la ville de Hillwood (cité fictive inspirée du Brooklyn de New-York, mais aussi de Seattle et Portland, voire de Chicago à quelques occasions sportives). Tout comme les locataires de la pension, la ville et le quartier modeste de Vine Street où vit Arnold est riche d'une population multi-ethnique.
<br/><br/>
Le meilleur ami d'Arnold est l'un de ses camarades de classe à l'école, Gérald Johanssen, dont la coiffure afro est aussi haute que le visage d'Arnold est allongé et qui adore effrayer son auditoire en racontant des légendes urbaines. Avec lui, il partage la plupart de ses aventures (ou petites mésaventures), de celles qu'un jeune enfant peut rencontrer au quotidien. Leur amitié est très forte et, malgré une dispute vite oubliée (lors de la 1ère saison), chacun apporte à l'autre un soutien indéfectible. D'ailleurs Arnold est toujours prêt à aider son prochain et, de fait, il entretien de très bons rapports avec les personnes qu'il côtoie, enfants ou adultes.
<br/><br/>
Les autres amis d'Arnold qui forment la petite bande de gamins avec laquelle il partage moult jeux et histoires font également partie de sa classe : Eugène Horowitz (qui de sa malchance essuie les plâtres du 1er épisode), Harold Berman (ayant un peu d'embonpoint et étant le mauvais élève de la classe), Brainy (à la respiration sifflante et inquiétante quand il apparait parfois derrière Helga qui, surprise, lui fiche son poing dans la figure), Rhonda Wellington Loyd et sa meilleur amie Nadine (la première aimant beaucoup la mode et la seconde étant passionnée par la nature), ainsi que Sid et Stinky Peterson (qui forment avec Harold un trio de copains, voire de garnements), ou encore Phoebe Heyerdahl (élève studieuse et n'étant pas insensible au charme de Gérald) et l'une des meilleurs amies de cette dernière qui aime à se montrer détestable même avec elle, Helga Pataki (notamment passionnée de catch et n'hésitant pas à se moquer d'Harold quant à la grosseur de son corps).<br/>
L'une des particularités d'Helga est à souligner : elle ne cache rien aux autres de sa détestation d'Arnold, tout au contraire, alors que dans son for intérieur son coeur tout entier brûle d'amour pour lui. A cet effet, cet amour non déclaré d'Helga donnera lieu tout le long de la série (et dans les films lui succédant) à de nombreuses scènes des plus amusantes où celle-ci ne peut s'empêcher d'être désagréable avec celui qu'elle aime, et ce tout en ayant à l'esprit les sentiments qu'elle réussit tant bien que mal à taire.

Commentaires

Cette série au ton souvent direct et drôle sans jamais être grossier ou vulgaire (ce qui permet à cette œuvre d'animation de rester ciblée tous publics, à l'inverse peut-être des <a href='http://www.planete-jeunesse.com/fiche-4 ... mpson.html' target='_blank'><i>Simpson</i></a> dans un genre un peu similaire) est assez savoureuse et reste un divertissement des plus agréables, bourré de personnages sympathiques qui peuplent l'univers mouvementé d'Arnold. Hormis quelques exceptions, chaque épisode de la série composé de deux histoires met ainsi en scène deux aventures assez décalées et amusantes pour nos héros et où, pour chacune d'entre elles, il y a une bonne leçon à retenir.<br/>
Ce dessin animé frais et drôle, servi par un excellent doublage français (notamment avec la jeune Kelly Marot, épatante en Helga dans les excès, ou Pierre Baton pour le grand-père, hilarant quand il raconte quelque histoire ou anecdote), aura été diffusé en continu pendant plusieurs années dans la case <i>TF! Jeunesse</i> de la fin des années 1990 jusqu'en 2004 (et sporadiquement en 2006/2007).
<br/><br/>
Concernant la genèse de ce petit univers, Arnold et la plupart des personnages gravitant autour de lui dans la série d'animation sont nés en 1986 dans une bande dessinée signée par Craig Bartlett, le créateur de la série télévisée. D'autres aventures d'Arnold en bandes dessinées seront publiées en 1991-93 dans le <i>Simpsons Illustrated Magazine</i> (10 numéros), puis lors de la diffusion télévisée originale des aventures d'Arnold d'autres planches seront éditées dans le <i>Nickelodeon Magazine</i> et le <i>TV Guide</i>.
<br/><br/>
De même, Arnold et ses amis apparaîtront pour la première fois sur le petit écran en 1988 dans le cadre de la célèbre émission pour la jeunesse <i>Sesame Street</i> (dont de nombreux épisodes ont été diffusés en France sous le titre <a href='http://www.planete-jeunesse.com/fiche-1 ... esame.html' target='_blank'><i>1, rue Sésame</i></a>). Le petit monde du petit garçon à la tête ovale (Tête-de-ballon-de-rugby dixit Helga à partir du 12ème épisode, voire Tête-d'enclume, Tête-d'œuf et plus couramment Tête-à-claques puisque prononcé dans le générique) prit ainsi forme dans trois courts-métrages sans paroles (1988-91, 3 x 3 minutes) réalisés en <i>stop-motion</i> par Craig Bartlett lui-même, technique d'animation qu'il utilisa à quelques occasions comme lorsqu'il anima en 1993 le fameux clip vidéo parodique <i>Jurassic Park</i> de "Weird Al" Yankovic (parodiant à l'image ledit film de <a href='http://www.planete-jeunesse.com/staff-1 ... lberg.html' target='_blank'>Steven Spielberg</a> et musicalement la chanson <i>MacArthur Park</i> de Richard Harris, clip diffusé en France sur MCM dès sa sortie internationale en octobre 1993 en parallèle de la sortie du film au cinéma).<br/>
Ces trois courts-métrages reposant sur les rêveries d'Arnold (comme celle que l'on peut voir au début du premier épisode de la série ou encore celle au début du second segment dans le 18ème épisode) furent produits par Will Vinton (1947-2018) et son studio spécialisé dans la <i>claymation</i>. A la production figurait également Lisa Groening, la sœur de <a href='http://www.planete-jeunesse.com/staff-1 ... ening.html' target='_blank'>Matt Groening</a> (le célèbre créateur des <i>Simpson</i>) et épouse de Craig Bartlett depuis 1987. A cet égard, le dessinateur et réalisateur de films d'animation Homer Groening (1919-1996), père de Matt Groening, est crédité musicalement sur l'un de ces courts-métrages... A propos encore des <i>Simpson</i>, on notera dans la version originale de <i>Hé Arnold!</i> la présence de l'acteur Dan Castellaneta donnant sa voix au grand-père d'Arnold, l'artiste étant alors depuis neuf ans les cordes vocales d'un certain Homer Simpson...
<br/><br/>
Enfin, deux ans avant la création de cette production télévisée, le court-métrage d'animation <i>Hey Arnold!: 24 Hours to Live</i> servant de pilote est produit. Si le graphisme est proche de celui qui fera le succès de la série, tout comme les lieux de l'action, la personnalité des personnages n'est pas encore tout à fait définie. Ce pilote sera remodelé pour en faire le second segment du 18ème épisode de la première saison.
<br/><br/>
Notons encore que suite au grand succès de la série, Arnold se verra adapter sous la forme de deux longs-métrages d'animation : <i>Hé Arnold !, le film</i> sorti au cinéma en 2002 puis, en guise de conclusion à ce petit univers et produit sous l'impulsion d'une pétition <i>Hé Arnold ! Mission Jungle</i> pour la télévision en 2017, et ce, toujours avec ce qui caractérise cette œuvre, un profond sentiment de tendresse de la part de son créateur envers les personnages auxquels il a donné vie.<br/>
A propos de cette conclusion, ce n'est seulement qu'à partir de la 3ème saison que sont évoqués les parents d'Arnold. Ainsi, depuis le début de la série, on suit Arnold dans ses petites aventures et sa vie de tous les jours auprès de ses grands-parents (ceux-ci faisant souvent preuve d'une certaine fantaisie) et de ses amis sans que soit indiqué quoi que ce soit concernant son père ou sa mère, si ce n'est que l'on ne peut que constater leur absence. De fait on apprendra pour la première fois, dans cette 3ème saison, que les parents d'Arnold étaient des explorateurs qui ont mystérieusement disparu lors d'une expédition. Aussi, quelques autres éléments concernant le père et la mère d'Arnold seront portés à notre connaissance jusqu'au dernier épisode de la série, et le second long-métrage <i>Hé Arnold ! Mission Jungle</i> (avec hélas des voix françaises différentes de la série et du premier film) apportera à ce mystère – dans une aventure à la Indiana Jones – son éclaircissement tout en donnant à Helga l'occasion à nouveau (après celle du premier film) d'avouer son amour à sa tête-à-claques tant aimée...
<br/><br/>
Sans en avoir l'air, sous couvert d'un humour fort attachant, cette série traite au fil des épisodes de divers sujets, parfois légers, mais aussi sociétaux où les relations entre les êtres sont mis en relief avec beaucoup d'affection. Parmi quelques sujets évoqués : évidemment l'amitié, le sport, les relations familiales, mais aussi la solitude avec l'Homme Pigeon (14ème épisode), la justice tout en parodiant <i>Douze Hommes en colère</i> de Reginald Rose (17ème épisode), la guerre du Vietnam et la chute de Saïgon avec monsieur Hyunh, l'un des locataires de la pension de famille (20ème épisode, le premier spécial Noël particulièrement émouvant), ou encore divers sujets sur l'école telle la souffrance des professeurs face à certains comportements des élèves, ici avec monsieur Simon, quelque peu dépressif, qui fait son entrée dans le 38ème épisode et ce avec difficulté puisque Arnold et ses camarades le reçoivent en jouant les perturbateurs.
<br/><br/>
En bref, <i>Hé Arnold !</i> est une série qui de par son traitement donne tout simplement, comme pour quelques autres séries produites à la même époque chez Nickelodeon telle <a href='http://www.planete-jeunesse.com/fiche-4 ... ungle.html' target='_blank'><i>La Famille Delajungle</i></a>, joie et bonheur à la suivre.

Avatar du membre
Kahlone
Empereur de l'Espace
Messages : 7451
Enregistré le : 06 déc. 2003 21:34

Re: MAJ des fiches en ligne [RESERVE AU STAFF]

Message par Kahlone » 17 sept. 2021 13:59

Parfait :)
Retrouvez-moi sur Youtube et Instagram (infos en profil)

Avatar du membre
Captain Jack
Visiteur du Mercredi
Messages : 3104
Enregistré le : 18 janv. 2004 4:33

Re: MAJ des fiches en ligne [RESERVE AU STAFF]

Message par Captain Jack » 17 sept. 2021 15:20

Merci beaucoup Kahlone !

je viens de corrigé deux/trois trucs et j'ai donc mis en ligne cette nouvelle mouture de la fiche, ce qui n'a pas été évident avec ma wifi qui aujourd'hui coupait toutes les minutes.

Je corrige aussi des p'tites bricoles comme le nombre d'épisodes notés "100 (ou 50 X 2) de 26 min" par tout simplement 100 x 26 minutes (200 histoires), cela me semble plus clair et juste.

Avatar du membre
Xanatos
Visiteur du Mercredi
Messages : 3181
Enregistré le : 12 juil. 2004 18:35

Re: MAJ des fiches en ligne [RESERVE AU STAFF]

Message par Xanatos » 23 sept. 2021 10:39

Intégration du lien menant à la fiche Batman et les Tortues Ninja à la fiche Tortues Ninja, les chevaliers d'écaille de 1987 et correction du nom de l'un des méchants (Bebop et pas Beebop).

Corrections de plusieurs fautes dans le synopsis et le commentaire de la fiche Scooby Doo Batman l'Alliance des Héros et rectification du nombre de téléfilms: ce TV spécial est le 45e de Scoubidou et pas le 27e !

Merci à Gromit pour ses connaissances encyclopédiques sur notre chien froussard préféré. :)

Avatar du membre
Xanatos
Visiteur du Mercredi
Messages : 3181
Enregistré le : 12 juil. 2004 18:35

Re: MAJ des fiches en ligne [RESERVE AU STAFF]

Message par Xanatos » 25 sept. 2021 9:43

Ajout de la date de sortie en Blu-Ray dans chacune des fiches des cinq premiers films d'animation cinématographiques de Saint Seiya/Les Chevaliers du Zodiaque.

Répondre